Le Dernier des Idiots (création)

Mots clés :

Cette création réunit deux jeunes artistes tout juste sortis des deux Conservatoires nationaux supérieurs de Paris (Art dramatique et Musique) : Ulysse Barbry (ancien élève du cours d'interprétation de chanson de Serge Hureau et Olivier Hussenet au Conservatoire nat. sup. d'Art Dramatique de Paris - CNSAD) et Fabien Touchard (jeune compositeur et arrangeur, récemment sorti du Conservatoire nat. sup. de Musique et de Danse de Paris - CNSMDP).


Direction artistique : Serge Hureau et Olivier Hussenet

Création lumières : Saïd Hidjeb


« J'ai la conviction que pour ceux et celles qui s'intéressent à la psyché masculine, à l'heure où l'on reparle de service national, c'est très intéressant. Deux de nos anciens élèves des Conservatoires nationaux supérieurs d'Art dramatique et de musique, Ulysse Barbry en grand enfant fou et Fabien Touchard en musicothérapeute inspiré, sont des plus émouvants et drôles. Car, c'est connu, ce sont les drames du clown qui font rire du clown. » (Serge Hureau)

« Travailler avec ces deux magnifiques (jeunes) artistes a été un immense plaisir, tant ils savent déjà mêler (chacun à sa manière, complémentaire de l'autre) grand maîtrise et réel lâcher-prise. J'ai bon espoir que toutes et tous vont être touché-e-s de tant de talent à déplier l'idiotie. » (Olivier Hussenet).


L’idée de ce spectacle est née de l’approche des emplois (ou personnages) du café-concert, explorés lors du projet Fleur au fusil avec la Bibliothèque nationale de France et le Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris.

Jeune comédien de grand talent, Ulysse Barbry, par ailleurs artiste associé du Théâtre du Peuple de Bussang cette année, a su explorer le personnage de l’« idiot » et son avatar conscrit le « comique troupier », les revisitant de façon contemporaine et inspirée. Le « fada » provençal (littéralement « touché par les fées ») incarné par Fernandel, le simple d’esprit (campé par exemple par le normand Bourvil, le dernier des « idiots »), mais aussi le fou dangereux (chanté par Fréhel), le puceau en uniforme, ou leurs variantes féminines (chantées par Maurice Chevalier ou Marie Dubas), hantent durant plus de 100 ans les répertoires du Café-concert comme ceux des Variétés.

Ce duo, lancé dans une recherche musicale et scénique fouillée, met étonnament en relie la cohabitation d'oeuvres singulières d'époques différentes.


Les 22, 28 février 2015
Le 1er mars 2015
+ tournée en France en 2015-16
 

DEBUT DU SPECTACLE : 20h30
 

Renseignements & réservations :
01 53 72 43 01 / reservation@lehall.com
 

  • PLEIN TARIF : 22 euros
  • TARIF REDUIT : 15 euros (demandeurs d’emploi, moins de 26 ans, personnes handicapées, groupe de + 10 personnes, résidents du 19ème arrondissement, abonnés de la Cité de la Musique et de la Villette)
  • TARIF SUPER REDUIT : 10 euros (bénéficiaires du RSA, bénéficiaires du minimum vieillesse et moins de 16 ans)
  • Comités d’entreprise : tarifs spéciaux
     

Photo (c) Emmanuel CIEPKA 2015

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2016 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM