Ketty, Rina

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1911-1996) - Interprète

Née à Turin, en Italie, Rina Ketty (Rina Piccheto de son vrai nom) arrive à Paris dans les années 1930 et se produit dans les cabarets de Montmartre, en particulier au Lapin Agile où elle interprète des chansons de Paul Delmet, Gaston Couté et Théodore Botrel. En 1936, elle enregistre ses premiers morceaux dont "La Maldone aux fleurs".

En 1938, elle conquiert le public avec des adaptations de succès italiens ("Rien que mon coeur") et des titres comme "Prière à la Madone" et "Sombreros et mantilles", dont les musiques sont signées par son mari, l'accordéoniste Jean Vaissade. "J'attendrai" (Nino Rastelli-Louis Poterat/Dino Olivieri), autre adaptation en 1938 d'une ritournelle italienne, devient un des succès et une chanson emblématique du début de la Seconde Guerre Mondiale.

Avec son ravissant accent turinois, Rina Ketty est alors une des artistes les plus diffusées à la radio. Elle passe en vedette à l'ABC, à L'Européen en 1938, à Bobino en 1939. A la Libération, après une rentrée à l'Alhambra en 1945, elle peine à retrouver son rang de grande vedette, tout en étoffant son répertoire de nouvelle chansons : "Sérénade argentine" (1948), "La Samba tarentelle", "La Roulotte des gitans" (1950)...

Elle part ensuite s'installer au Canada une dizaine d'années. Chanteuse exotique et sentimentale, elle est supplantée dans ce genre par Gloria Lasso puis par Dalida, qui reprennent d'ailleurs certaines de ses chansons. Elle décède à Cannes le 23 décembre 1996.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2016 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM