Gougaud, Henri

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1936) - Auteur, Compositeur, Interprète

Henri Gougaud naît durant l'été 1936 à Villemoustaussou près de Carcassonne. Sa mère est institutrice et son père postier. Après son baccalauréat, il entame des études de lettres modernes à Toulouse. Il commence à écrire des poèmes. En 1959, il est engagé par le cirque Robba. Il présente les numéros et chante chaque soir quatre de ses chansons en s'accompagnant à la guitare.

En 1960, il enregistre à Lyon un premier disque à compte d'auteur avec ses propres compositions ("Les chevaux de bois", "Madame"...) Au début des années 1960, il monte à Paris. Il fait la manche dans les restaurants. Il auditionne dans les cabarets de la rive gauche comme La Colombe et La Méthode. Le premier à l'engager est René-Louis Lafforgue, dans son cabaret L'Ecole buissonnière, qu'il ouvre en mai 1962. Henri Gougaud y est accompagné au piano par Jacques Debronckart.

En 1963, il commence à passer à l'Ecluse, tout d'abord en début de programme puis progressivement en vedette. Il y reste plusieurs années et y croise Barbara, Christine Sèvres, Gribouille, Marc et André... Il chante également à La Colombe et au Port du Salut. En 1963, Mouloudji enregistre "Donnez-nous aujourd'hui" (Henri Gougaud/José Cana) et René-Louis Lafforgue grave "Embrassez-vous" et "Le petit muet" (Henri Gougaud/René-Louis Lafforgue). Henri Gougaud sort trois 45 tours quatre titres en 1964 comprenant "Midi au Moulin", "Les copains", "Elysée", "Vieux Sam", "A Carcassonne", "Paris, ma rose"... En 1965, il publie un nouveau 45 tours avec "Espagne", puis en 1966, deux autres avec "Béton armé" et "L'automne".

Son premier 33 tours intitulé 12 chansons françaises paraît en novembre 1965. Il revient en 1967 avec "Viet-Nam" et en 1969 avec un second album ("La fête", "le mois d'avril", "Ulysse"...). En 1967, Serge Reggiani enregistre "Paris, ma rose" et Les Frères Jacques "Béton armé". Jean Ferrat met en musique quatre de ses textes ("Cuba Si", "Prisunic", "Au point du jour", "La matinée").

Henri Gougaud, de plus en plus chanté par les autres, cesse de se produire afin de se consacrer à l'écriture. En dehors de Jean Ferrat, il est interprété notamment par Christine Sèvres, Pia Colombo, Juliette Gréco, Francesca Solleville, Francis Lemarque. En 1972, il sort l'album Henri Gougaud chante les troubadours, puis en 1974 Lo Pastre de paraulas, chansons en occitan. Son dernier disque, La dérive ("Le jugement dernier", "Moi aussi") paraît en 1976.

Henri Gougaud a depuis entamé une carrière d'écrivain et de conteur.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM