Fugain, Michel

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1942) - Compositeur, Interprète

Né à Grenoble, il entame des études de médecine avant de se tourner vers le cinéma comme assistant, puis vers la chanson. Il se lance dans la composition, d'abord pour Michel Sardou en 1965, puis pour lui-même. De sa rencontre avec Pierre Delanoë pour le texte, est issu son premier succès : "Je n'aurai pas le temps" en 1967. En 1970, il monte "Un enfant dans la ville", une comédie musicale dans la lignée de Hair, puis met sur pied le Big Bazar, une troupe à géométrie variable, composée de chanteurs, de musiciens et de danseurs, gérée comme une coopérative.

Michel Fugain et le Big Bazar enchaînent les succès : "La Belle histoire" (1972), "Fais comme l'oiseau", "Chante comme si tu devais mourir demain" (1973), "La Fête", "Tout va changer" (1974), "Les Acadiens" (1975). Pendant trois semaines à l'Olympia en 1974, le Big Bazar pulvérise le record de recettes de la salle. Michel Fugain revient dans la même salle pour fêter ses dix ans de carrière en 1976, puis l'année suivante pour les adieux du Big Bazar : l'expérience prend fin en 1977 pour faire place à la Compagnie Michel Fugain, qui investit Le Havre pour un spectacle et un happening musical qui dure un mois. Michel Fugain monte à Nice une école de spectacle qui fonctionne de 1979 à 1981, puis s'éloigne du métier.

Il n'y revient qu'en 1986 ("Fille de Rockfeller"), et retrouve la scène de l'Olympia en 1988 pour présenter son nouvel album ("Viva la vida"). Fidèle à l'Olympia, il s'y produit en 1990 et en 1993, il enchaîne tournées et albums avec des titres qui trouvent leur public : "Années guitare" (1989), "Forteresse" (1993) ou "Plus ça va" (1995). A l'issue d'une longue tournée, les Francofolies de La Rochelle 1996 lui rendent hommage pour un spectacle, qui fait l'objet d'un disque, où de nombreux artistes, dont Kent, I Muvrini, Maurane, le Trio Esperanza, le rejoignent sur scène.

En 1998, il sort De l'air, son dix-septième album et se produit une nouvelle fois à l'Olympia. En 2001, l'album Encore, le voit travailler avec Claude Lemesle et Brice Homs, auteur de "Viva la vida", le tube qui lui a permis de revenir sur le devant de la scène en 1988. En novembre 2004 paraît C'est pas de l'amour, mais c'est tout comme, best of de 20 titres.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM