Dietrich, Marlène

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1901-1992) - Actrice, Interprète

Née à Berlin, fille d’un officier prussien, Marlène Dietrich, de son vrai nom Maria Magdalena Dietrich Von Losch, suit des études de musique et de théâtre avant de débuter au cinéma en 1923. Joseph Von Sternberg la remarque sur scène, et lui propose en 1930 le rôle qui la consacre L'Ange bleu.

En véritable Pygmalion, il modèle son image de femme fatale au travers de films tels Morocco (Cœurs brûlés, en 1930 aux côtés de Gary Cooper), Shanghai Express (1932), L’impératrice rouge (1934), ou La Femme et le Pantin (1935). A la montée du nazisme, elle s’exile aux Etats Unis. Elle ne reviendra dans son Allemagne natale que trente années plus tard.

Après-guerre, elle tourne avec Orson Welles (La soif du mal, 1957), Alfred Hitchcok (Le grand alibi, 1950), Billy Wilder (Témoin à charge, 1958), Fritz Lang (L'Ange des maudits, 1952). Elle partage la vie d’hommes célèbres : Erich Maria Remarque, John Wayne, Gary Cooper et Jean Gabin. Grande séductrice à la vie comme à la scène, elle s’illustre au Music-Hall dans les années 1950.

Déjà durant la seconde guerre mondiale, elle chante pour les troupes alliées et son personnage devient indissociable de « Lily Marlène » (1939). Elle enregistre de nombreuses chansons dont « Quand l’amour meurt », « Je tire ma révérence » et « Marie Marie ». Elle monte un spectacle autobiographique dans les années 1950 dans lequel elle interprète « La vie en rose » créé par son amie Edith Piaf. Elle est d’ailleurs le témoin de son mariage avec Jacques Pills en 1952.

Compagne de Jean Gabin, ils refusent au dernier moment de tourner ensemble dans Les Portes de la nuit (Marcel Carné, 1945). Edith Piaf propose alors un jeune premier pour remplacer Gabin : Yves Montand. Dans les années 60, on la voit beaucoup en France, notamment à l’Olympia en avril 1962. En 1978, Marlène Dietrich tourne son dernier film Just a Gigolo de David Hemmings, avec David Bowie comme partenaire.

L’année suivante elle publie ses mémoires, My Life Story. Elle décède à Paris le 6 mai 1992.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM