Compagnons de la Chanson

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

Issu d'une chorale, ce groupe vocal se compose de neuf chanteurs : Guy Bourguignon, Jean Broussolle, Jean-Pierre Calvet, Jo Frachon, Jean-Louis Jaubert, Hubert Lancelot, Fred Mella, René Mella, Gérard Sabbat.

Formés en 1944, Les Compagnons de la Chanson interprètent d'abord un répertoire folklorique ("Perrine était servante"). Leur rencontre avec Edith Piaf décide de leur carrière, et de leur célébrité. Ils se produisent avec elle au Théâtre de l'Etoile en 1946, et chantent ensemble "Les Trois cloches". L'année suivante, ils l'accompagnent dans sa tournée aux Etats-Unis. Dès leur premier spectacle au Playhouse, un music-hall de Broadway, Les Compagnons de la Chanson volent la vedette à Edith Piaf. Ils tournent ensuite dans le monde entier.

En 1966, ils restent trois mois à l'affiche à Bobino. Ils interprètent des chansons du répertoire ("Le Galérien") ou des reprises de succès du moment (de Charles Trenet, Gilbert Bécaud, Charles Aznavour...). Ils chantent aussi des titres écrits par certains d'entre eux, en particulier Jean Broussolle et Jean-Pierre Calvet : "Gondolier" (1957), "Le Marchand de bonheur" (1959), "Allez savoir pourquoi" (1960), "Si tous les oiseaux" (1961), "Enfant de Bohème" ou "Y'aura toujours" (1962). Fred Mella est le soliste du groupe, les autres se chargeant des harmonies vocales, souvent arrangées par Jo Frachon.

Le groupe est remanié en 1980, après la disparition de Guy Bourguignon et le départ de Jean Broussolle. Les Compagnons de la Chanson font leurs adieux, pendant cinq semaines sur la scène de l'Olympia, en 1983.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis
Portrait de Utilisateur anonyme

Article très décevant quand on connaît la carrière majuscule des Compagnons de 1946 à 85 avec un succès jamais démenti, infatigables voyageurs qui ont porté haut les couleurs de la Chanson française dans de nombreux pays. Ils faisaient un spectacle total! On venait entendre et voir "les comédiens, les musiciens, les magiciens" comme l'a écrit Aznavour car leurs prestations scéniques surprenaient toujours, ne lassaient jamais!
J'attendais de votre site plus de rigueur dans les détails. L'article ne reflète pas vraiment les 40 années d'une telle carrière!

Portrait de Utilisateur anonyme

Guy Bourguignon disparaît en 69 et le groupe poursuit sa route à 8 désormais; ce n' est qu'après le départ de Jean Broussolle en 72 qu'un "nouvel élément" intervient: Gaston, multi instrumentiste lui aussi qui continuera la lignée des sketches musicaux, qui faisaient la spécificité des Compagnons sur scène.
Ce petit article donne une très petite image d'une formation qui a sillonné le monde durant 4 décennies avec partout le même succès en illustrant la Belle Chanson Française!

Portrait de Utilisateur anonyme

C' est un résumé très "réducteur " pour plus de 40 ans de carrière ; les arrangements ont été faits pendant 20 ans par Jean Broussolle et Jean-Pierre Calvet
Il est dommage de ne pas évoquer leurs multiples talents sur scène, étant donné le nombre impressionnant d'instruments dont ils jouaient dans leurs chansons sketches, Les Perruques, Baron Gontran ou les Ecossais pour n' en citer que quelques-unes
Un blog et un site musical très complet leur sont dédiés

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2016 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM