Chelon, Georges

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1943) - Auteur, Compositeur, Interprète

Né à Marseille, il étudie les sciences politiques. En 1964, il se présente avec sa guitare à un radio-crochet organisé par RMC et Pathé Marconi. Remarqué par un directeur artistique, il enregistre un 45 tours : "Le Père prodigue" (1965).

Grand Prix du disque en 1966, il poursuit avec "Prélude" (1966), "La Morte saison", "Peut-être que peut-être" (1967), Girouette (1968), "Merci que ce soit nous" (1969). En vedette à Bobino en 1968 ou à l'Olympia en 1971, il disparaît peu à peu des médias, tout en continuant de se produire : Bobino en 1980, Théâtre des Nouveautés en 1984, Olympia en 1996, Sentier des Halles 1997...

Il étoffe son répertoire de chansons tendres, mélancoliques ou ironiques : "Comme dans un film", "Les larmes au poing", "Nous on s'aime", "Faire l'amour par amour", "L'air de rien", ou "Le Cosmonaute". Les Portes de l'Enfer, album sorti en novembre 2000, contient 14 nouvelles chansons. En 2004, il met en musique les poèmes de Charles Baudelaire, tirés du recueil Les Fleurs du mal.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM