Caron, Pierre

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1900-1971) - Réalisateur

Né en 1900, Pierre Caron entre en cinéma très tôt puisqu'il dirige son premier film, L'Homme qui vendit son âme au Diable, à l'âge de vingt ans, ce qui lui valut le titre de « plus jeune metteur en scène du monde ».

De cette date à 1941, il enchaîne vingt films parmi lesquels La Mare au Diable (1923), Les Femmes collantes (1938), La Route enchantée (1938), Bécassine (1939), Ils étaient cinq permissionnaires (1941) et Pension Jonas (1941).

Ce dernier film lui vaut d'être interdit par la censure de Vichy pour, dit-on, imbécillité, il doit abandonner le cinéma, se compromet dans la collaboration et ne doit son salut qu'à des amis résistants qui l'aident à fuir en Amérique du Sud.

Il décède le 22 février 1971.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM