Berri, Claude

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1934-2009) - Réalisateur, Producteur, Acteur

Né Claude Langmann le 1er juillet 1934 à Paris, Claude Berri entre dans le monde du cinéma en faisant de la figuration à dix-sept ans dans Rue de l'Estrapade de Jacques Becker. Il obtient progressivement de petits rôles, notamment dans Le Bon Dieu sans confession et Le Blé en herbe de Claude Autant-Lara, avant de co-signer, en 1962, avec Maurice Pialat un court métrage : Janine. L’année suivante, il réalise seul, Le Poulet, suivi par Les Baisers et La chambre et l’amour en 1964.

Avec Le Vieil Homme et l’enfant (1966), son premier long métrage, avec Michel Simon, il obtient de nombreuses récompenses. En 1969, avec Le Pistonné, il offre à Guy Bedos son premier grand rôle au cinéma et obtient un nouveau succès public. Suivent Le cinéma de Papa (1970, en hommage à son père), Sex Shop (1972), le Mâle du siècle (1974), La première fois (1976), un moment d’égarement (1977).

Avec Je vous aime en 1980, il réussit à réunir un plateau d’acteurs impressionnant : Catherine Deneuve, Jean-Louis Trintignant, Alain Souchon, Gérard Depardieu, Serge Gainsbourg (qui compose la musique, et la chanson « Dieu fumeur de havanes »). En 1981, avec Le Maître d’école, il dirige Coluche. Dans un registre différent, beaucoup plus noir, Tchao Pantin (1983, musique de Charlélie Couture) permet à Coluche de se libérer de son personnage de clown en interprétant un ancien flic alcoolique.

Il adapte ensuite Marcel Pagnol avec Jean de Florette (1986) et Manon des sources (1986), puis Marcel Aymé avec Uranus (1990) et Emile Zola avec Germinal (1993, avec Renaud dans le rôle d’Etienne Lantier). Après Lucie Aubrac (1997), Claude Berri avec La Débandade (1999), se remet à l’écriture pour la première fois depuis Le Maître d’école (1981). Il joue son propre rôle (celui de Claude Langmann), personnage déjà présent dans ses films des années 70. Par contre avec Une femme de ménage, il adapte le roman éponyme de Christian Oster.

Claude Berri en tant qu’acteur a joué sous la direction de Claude Chabrol (Les bonnes femmes, 1960), Serge Gainsbourg (Stan the Flasher, 1990), François Dupeyron (La Machine, 1994), Josianne Balasko (Un grand cri d’amour, 1998)… Il a produit et co-produit plus d’une trentaine de films dont Tess (Roman Polanski, 1973), La Reine Margot (Patrice Chéreau, 1994), Didier (Alain Chabat, 1996), Ma femme est une actrice (Yvan Attal, 2001), Je t’aime moi non plus (Serge Gainsbourg, 1975), Une Histoire simple (Claude Sautet, 1979)…

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM