Ses soutiens

Créé le 12 août 2010


Depuis 21 ans, le Hall de la Chanson est solidairement lié à l’action du Ministère de la Culture en faveur du patrimoine de la chanson, à travers des liens  à ses divers services ou des établissements publics émanant de lui.

En 1988, la Direction de la Musique et de la Danse (DMD) du Ministère de la Culture, de la Communication, des Grands Travaux et du Bicentenaire (François Léotard), consciente qu'un maillon manque à sa politique en faveur de la reconnaissance de la chanson, commande à Serge Hureau une étude sur le patrimoine de la chanson.

En 1989, à la lecture de ce rapport, Jack Lang, Ministre de la Culture, de la Communication, des Grands Travaux et du Bicentenaire, décide d'impulser la création d'un Centre National du Patrimoine de la Chanson et des Variétés, en aidant le fonctionnement d'une petite structure chargée de sa programmation, de l'étude de sa faisabilité et de ses actions de préfiguration. LE HALL DE LA CHANSON est créé en janvier 1990, son conseil d’administration présidé alors par Eddy Mitchell en confie la direction à Serge Hureau.

Au cours des années suivantes, diverses études sont menées dans le but de l’ouverture de cet équipement : avant programme d’activités, études financières, études juridiques, études d’implantation, programmes architecturaux...

En parallèle, le Hall de la Chanson initie de nombreuses actions de préfiguration : spectacles, visites-spectacles de grandes salles parisiennes (Olympia, Casino de Paris, Montmartre…), installations, conférences-spectacles

Dès 1993, le Hall de la Chanson se lance en parallèle dans la création multimédia, avec des créations présentées sur des bornes qui connaîtront au fil des années un immense succès et partiront en tournée dans toute la France et à l’étranger (Norvège, Grande-Bretagne, Espagne, Egypte, Italie, Allemagne, Canada, Vietnam, Slovénie, Maroc).

En 1997, le Ministre de la Culture, Philippe Douste-Blazy, annonce l’ouverture au public du Hall de la Chanson dans des locaux de 1 400 m² du Parc de la Villette. La réunion interministérielle du 13 février 1997 (sous la Présidence de M. Yves Rolland, conseiller technique au cabinet du Premier ministre Alain Juppé) affecte 9,6 MF pour la réalisation des travaux d'aménagement intérieur de ces locaux. L'architecte François Seigneur (scénographe du Pavillon de la France à Séville et de l’exposition « 150 ans de design » à Paris) est choisi par un jury pour l’aménagement.
Le Hall crée « Marseille sur Scène » avec et à la Cité de la Musique (Paris).

Le 1er avril 1998, une nouvelle réunion interministérielle constate que la somme affectée en 1997 aux travaux d’aménagement du Hall a été utilisée pour d'autres travaux du Parc de la Villette, et désapprouve cette pratique. Afin de ne pas différer encore la réalisation de ce projet « annoncé depuis longtemps par les pouvoirs publics et très attendu des milieux de la variété », le cabinet du Premier Ministre Lionel Jospin autorise un nouveau prélèvement pour financer l’aménagement du Hall de la Chanson.

L’avant-projet sommaire d’aménagement des bâtiments est établi en 1999. Le début des travaux est programmé pour l’été 2000, pour une livraison au printemps 2001. Le contrat de maîtrise d'œuvre est préparé. Il est entendu qu’un mois après (vers le 21 juin) interviendra une notification de marché et qu’elle se trouvera validée par le Conseil d’Administration de l’Etablissement Public du Parc de la Villette (EPPV) courant juillet. Les instances de l’EPPV s’opposent à cette procédure.

En 2000, à la demande de la Direction de la Musique, de la Danse, du Théâtre et des Spectacles (DMDTS) du Ministère de la Culture et de la Communication, le Hall de la Chanson établit un projet détaillé et chiffré pour l’activité de l’association sur les trois années à venir.

En l’absence de décision sur le fonctionnement d’une implantation du Hall de la chanson à la Villette, l’équipe du Hall avance sur l’élaboration de ses contenus multimédias et leur adaptation pour une diffusion Internet : constitution d’une base multimédia, développements de maquettes de sites, etc… il continue parallèlement ses actions vivantes, avec notamment la création du spectacle Bagages accompagnés, une démonstration-spectacle évoquant les musiques méridionales, des troubadours aux rappeurs.

En 2001 est lancé le site Internet www.lehall.com, qui propose dès de son ouverture des expositions en ligne, et anthologies, et qui ne cessera de s’enrichir chaque année de nouveaux contenus.

A partir de 2003, le Hall de la Chanson renforce ses actions en matière d’éducation artistique et multiplie les partenariats avec l’Education nationale (créations de sites spécifiques, actions de formation, Université d’automne…).

En 2005, le Hall de la Chanson ajoute à sa palette d’activités la présentation de cycles de conférences chantées à la Maroquinerie à Paris et aux Francofolies de la Rochelle durant quatre ans, qui confrontent les regards d’interprètes d’aujourd’hui et d’auteurs ou journalistes sur l’œuvre de grandes figures de l’histoire de la chanson. L’année suivante, il produit et anime ses premières séries d’émissions de radio sur l’antenne de France Musique qui aujourd’hui ne cessent de se renouveler.

En 2006, il produit le site  « Lanques de France en chansons » avec le soutien de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France/DGLFLF du Ministère de la Culture

En 2008, il organise en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale et le Ministère de la Culture/DMDTS la première université d’automne du patrimoine de la chanson à Marseille, avec le soutien de Marseille 2013 et du Conseil général des Bouches-du-Rhöne, au cours de laquelle des cadres enseignants de l’Education nationale venus de toute la France se forment à l’histoire de la chanson grâce aux interventions d’une quarantaine de conférenciers, universitaires, journalistes, historiens et artistes. Il signe cette même année une convention triennale avec le ministère de l’éducation nationale en tant que Grand partenaire national pour l’éducation musicale. Dans ce cadre il participe à faire entrer la chanson à l’option musique du baccalauréat 2009/2010. Il accompagne cet évènement par la création de sites internet et d’un spectacle et participe à une publication du Centre National de Documentation Pédagogique/CNDP.

Création la même année de « CarnaBal » avec la Grande Halle de la Villette ; un autre CarnaBal porté sur les cultures d’outre-mer aura lieu en mai 2011.

En 2009, il initie un partenariat avec la ville de Dole-du-Jura et crée le festival Chansons d’Hiver – Quand les arts se mêlent de chansons. D’autre part il ouvre, en partenariat pédagogique avec le Conservatoire national supérieur d’Art dramatique de Paris, un cours d’interprétation de chansons du répertoire.

En 2010 il se consacre à la place des femmes dans la chanson à travers création de sites et portraits et d’un colloque chanté. Il lance également un site consacré à la chanson et l’enfance.
Il crée « Slamparle, chanson parlée » avec la Grande Halle de la Villette.

Tout en continuant ses productions de créations vivantes et de multimédia, son action culturelle et ses propositions en matière de formation et d’éducation, le Hall de la Chanson continue ses démarches en vue de l’ouverture au public d’un équipement unique en son espèce de création à partir des répertoires de la chanson, en approchant des établissement publics, des collectivités territoriales et des partenaires privés.
 

crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM